A > A

Cellule de crise agricole du Lot

Le Groupe Capel présent à la Maison de l'agriculture

La profession agricole a réuni, jeudi 11 juin 2020, à la Maison de l’agriculture à Cahors, la cellule de crise agricole. 
Objectif : établir un premier état des lieux des conséquences de la crise sanitaire sur les différentes filières de production. Toutes les organisations agricoles lotoises participaient - dont le Groupe coopératif Capel représenté par son président Gérard Lavinal - ainsi que le Préfet du Lot, Michel Prosic, des représentants de la Direction des finances publiques, de la Direction du travail et de l’emploi, du Conseil régional et du Conseil départemental.

Les échanges font apparaître que les différentes productions sont touchées de façon très diverse par la crise sanitaire. Certaines ne sont que légèrement impactées, tandis que d’autres se retrouvent dans des situations économiques assez graves. Parmi celles-ci, les produits festifs de qualité accusent la plus forte baisse des ventes, les vins, le foie gras, le fromage Rocamadour, l’horticulture…

groupe capel cellule de crise agricole juin 2020 chambre agriculture Lot

"L’État et les collectivités territoriales sont conscients de ces problèmes et ont déjà engagé chacun à leur niveau plusieurs plans de soutien afin d’apporter les premières aides d’urgence aux entreprises sur le plan financier et social". Le président du Conseil de l'agriculture lotois, Alain Lafragette, et celui de la Chambre d’agriculture, Christophe Canal, s’en félicitaient mais soulignaient "la nécessité d’abonder ces aides dans le temps, tout en les adaptant au mieux aux exigences de chaque filière". Le Préfet lotois a remercié tous les professionnels du secteur, agriculteurs comme salariés, pour "leur mobilisation exemplaire afin de continuer à alimenter nos concitoyens malgré les difficultés. Les Français en sont reconnaissants et ne parlent plus d’agribashing comme avant la crise, point positif sur lequel il faudra capitaliser".

Rencontre de la filière viticole

Après la tenue de cette réunion, la profession a invité le Préfet à rencontrer deux vignerons pour constater les graves difficultés de ce secteur d’activité. Il s’est successivement rendu au château Vincens (photo), vigneron indépendant à Luzech, puis chez Serge Bouyssou, viticulteur coopérateur à Albas, pour échanger en direct. 

groupe capel cellule de crise agricole covid visite vigneron

Photos G. Cluzet