A > A

Projet d'usine de méthanisation à Gramat

la préfète du lot s'exprime sur bioquercy

C'est dans l'hebdomadaire Le Petit Journal du Lot en date du 5 janvier 2017, que la préfète du Lot, Catherine Ferrier, répond aux questions quant au projet d'usine de méthanisation BioQuercy, zone du Périé, sur la commune de Gramat.

Pour mémoire, le Groupe coopératif Capel porte ce projet aux côtés de l'entreprise Fonroche Biogaz.

L'unité permettra de traiter 50.000 tonnes de matières organiques par an, en provenance des agriculteurs locaux (avec, en grande majorité parmi les effluents, le lisier de canards) et des acteurs agroalimentaires comme La Quercynoise (avec les déchets de l'abattoir et les graisses).

Pour plus d'infos, lire notre dernier journal Capel

Catherine FErrier, préfète du LotLa préfète du Lot revient notamment sur :

le dimensionnement du projet par rapport aux besoins en chaleur de l'abattoir et aux besoins en chaleurs internes à l'installation de méthanisation.
"La Région a expertisé ce modèle et l'a trouvé suffisamment robuste pour qu'elle l'accompagne en termes d'aides régionales".

d'un point de vue hydrogéologique, le site d'implantation n'est pas situé dans un périmètre de protection de captage.
 "Ce projet permettra finalement de mieux encadrer les pratiques de fertilisation déjà existantes".

"Le dimensionnement des sources d'alimentation n'est pas un facteur de fragilité mais une force puisqu'elle permet d'obtenir un lissage des quantitiés et des caractéristiques des déchets à traiter et d'obtenir ainsi une meilleure régularité de fonctionnement".

Lire l'article paru dans Le Petit Journal du Lot